201306100980-full

Rentrée commune pour le centre équestre de Castres et le collège Notre Dame

Castres. Equitation pour les collégiens à la rentrée – 10_06_2013 – ladepeche.fr

Castres. Equitation pour les collégiens à la rentrée

,

 

Dès la prochaine rentrée, les représentants de Notre-Dame et du centre équestre de La Borde-Basse vont permettre aux collégiens de pratiquer l'équitation dans le cadre de l'accompagnement éducatif./Photo DDM, S. F.
Dès la prochaine rentrée, les représentants de Notre-Dame et du centre équestre de La Borde-Basse vont permettre aux collégiens de pratiquer l’équitation dans le cadre de l’accompagnement éducatif./Photo DDM, S. F.

Dès la rentrée scolaire 2013-2014, dans le cadre de l’accompagnement éducatif organisé après les cours, encadré par les professeurs et entièrement gratuit, l’ensemble scolaire Notre-Dame va proposer aux collégiens une nouvelle activité : l’équitation. Cela à travers une convention signée avec le centre équestre de La Borde-Basse. «Cette option s’adresse aux élèves de la 6e à la 3e et répond à une demande, indique Lionel Julié, chef d’établissement. En outre, l’équitation est la pratique la plus prisée après le football et intéresse de nombreux jeunes.»

L’activité sera possible deux heures par semaine, encadrée par des moniteurs brevetés ; elle devrait cibler une soixantaine de jeunes gens. Soit 50 heures sur l’année scolaire. «C’est la première fois que le centre équestre participe à un tel projet, assure le directeur technique Vincent Tournadre. Tous les jours, nous recevons des écoles primaires publiques de la ville, mais c’est la première fois avec un collège. Dans l’idée, on s’attache à la qualité de l’enseignement équestre, à s’organiser en fonction du niveau de chaque élève, en respectant aussi bien les débutants que les cavaliers confirmés. Le sport équestre est très riche, au niveau personnel et psychomoteur. Toutes les parties du corps sont engagées, l’équitation amène la confiance en soi, le contrôle de soi, la relation avec l’animal, la connaissance de ses réactions et de son fonctionnement. C’est intéressant pour les adolescents dans le sens où, pour maîtriser le cheval qu’ils aiment, ils sont obligés ou amenés à accepter l’aide de l’adulte à un âge où, souvent, ils sont en rupture avec l’adulte.»